Plan du site
Explorations instrumentales > ◊ Rampe visuelle
 

Test de la rampe visuelle campimétrique


Définition | Principe


  • La rampe visuelle est utilisée pour explorer le champ visuel et plus précisément pour évaluer les négligences visuo-spatiales.

  • Elle ne se substitue pas aux mesures périmétriques (Test de Goldmann) mais les complète.

  • Le principe de ce test est basé sur le phénomène d’extinction visuelle. 

Objectifs et indications


  •  L’objectif est de faire la part des comportements ne prenant pas en compte certaines informations visuelles liées à un défaut de transmission des messages visuels de celles liées à un défaut de l’utilisation de messages correctement constitués.
    Plus précisément, il s’agit de distinguer une hémianopsie (état de la vue dans lequel l’œil n’embrasse qu’une moitié du champ visuel normal) liée à une atteinte des voies optiques aboutissant à l’absence d’élaboration des messages visuels et une négligence visuelle, c’est à dire la non prise en compte des messages visuels liée à une atteinte des structures cérébrales intégrant ces messages.

  • L’examen est pratiqué chez les cérébrolésés en particulier après la survenue d’un accident vasculaire cérébral ou d’un traumatisme crânien quand il existe des troubles du champ visuel et une suspicion de négligence visuo-spatiale.

Pratique de l’examen


  • L’appareil est constitué d’une rampe d’électrodes électroluminescentes (LED) disposées en demi-cercle. La tête, appuyée sur une têtière est placée au centre de ce demi-cercle. Les LED sont allumées selon un programme prédéterminé. Le patient doit signaler l’allumage des diodes et son coté dès la perception de celle(s)-ci.
  • L’examen dure environ 15 minutes.
  • Il réclame seulement une certaine attention

► Risques | Contraintes


    Cet examen ne comporte aucun risque ni aucun désagrément particulier



Rampe visuelle.







> Télécharger la fiche d’information
 
© 23 octobre 2008