Plan du site
Explorations instrumentales > ◊ Holter ECG
 

Enregistrement ambulatoire de l’électrocardiogramme
Holter ECG

Monitorage ECG

 


Définition


  • Cet examen consiste en l’enregistrement de l’activité électrique du cœur sur une durée de 24 heures, dans les conditions habituelles de vie.
  • Il permet la recherche d’une anomalie de conduction de l’électricité entre les cavités cardiaques ou une irrégularité du rythme cardiaque.
  • Il est permis par le port d’un petit boitier embarqué qui enregistre les données recueillies.

Comment se déroule l’examen ?


  • L’examen comporte la mise en place d’un certain nombre d’électrodes au niveau de la peau.
  • Ces électrodes sont reliées par des câbles à un boîtier d’enregistrement que l’on porte habituellement en bandoulière pour 24 heures.
  • Le boîtier est alors retiré et le tracé analysé par le cardiologue.

Quels sont les objectifs du monitorage ECG ?


  • Dans la mesure où il peut exister au niveau du cœur des anomalies de conduction de l’électricité ou du rythme cardiaque variables au cours de la journée et parfois même très transitoires, il n’est pas toujours possible de les mettre en évidence avec un électrocardiogramme simple.
  • Seul un enregistrement de 24 heures permettra de dépister et de quantifier ces anomalies.

Existe-t-il des risques ?


  • Cet examen ne comporte aucun risque particulier.

Quand est pratiqué l’examen ?


  • L’enregistrement par Holter ECG est proposé dans les cas où l’on suspecte un trouble de conduction de l’électricité entre les cavités cardiaques ou une irrégularité du rythme cardiaque.
  • Il est possible de réaliser aussi un examen de ce type lorsqu’il existe une anomalie connue que l’on souhaite réévaluer notamment s’il y a eu des modifications du traitement médicamenteux.


Exemple d’un boÏtier et des électrodes portés pour un enregistrement embarqué de l’ECG

Poste pour la réalisation des échographies des tissus mous et des échocardiographie



> Télécharger la fiche d’information
> Pour en savoir plus...

> voir aussi les articles : ECG

 
© 16 janvier 2009