Plan du site
Moyens
thérapeutiques
> ◊ Balnéothérapie

Balnéothérapie


 ► Définition - Objectif : A quoi ça sert ?


  • La balnéothérapie regroupe l’ensemble des techniques de rééducation actives ou passives réalisées sur des sujets en immersion.
  • Trois effets principaux sont recherchés :
- La température de l’eau entre 34° et 37° exerce une action sédative et décontracturante.
- En utilisant le principe d’Archimède, le niveau d’immersion permet la
mise en charge partielle et par conséquent la déambulation par exemple dans le couloir de marche. Les mouvements du bras ou de la jambe se font plus aisément et sans crainte.
- La possibilité de se déplacer librement avec des membres que l’on ne peut pas habituellement commander contre la pesanteur, la libre mobilisation d’une articulation habituellement douloureuse et la possibilité de marcher sans douleur ont un impact psychologique.
  • La pratique de la natation est possible dans les bassins suffisamment grands et peut faire partie du programme de réentraînement global.

Description : Comment ça se passe en pratique


  • Les bassins de rééducation sont adaptés pour les patients handicapés.
  • La température de l’eau est comprise entre 32° et 35°.
  • L’accès au bassin est facilité par différents systèmes de mise à l’eau : dispositifs élévateurs hydrauliques permettant l’immersion en position assise ou décubitus, escaliers antidérapants.
  • Les thérapeutes accompagnent les patients dans l’eau ou sur le pourtour du bassin.
  • La séance dure de 30 à 45 minutes.
  • Des traitements complémentaires sont parfois proposés : massage sous-marin des téguments, bains écossais…

Contraintes, désagréments

  • L’adjonction de produits désinfectants à l’eau est systématique. Ces produits sont parfois mal tolérés et entraînent des réactions allergiques.
  • Le respect des horaires, des règles d’hygiène et des autres patients permettent à chacun de bénéficier d’un outil thérapeutique complémentaire apprécié de tous.

Modalités et consignes pratiques

  • Certaines contre-indications sont possibles et seront précisées par votre médecin référent. On peut citer :
- Les plaies, escarres, mycoses (contre-indications temporaires).
L’insuffisance coronarienne, l’insuffisance cardiaque et l’hypertension artérielle non maîtrisées.

Balnéothérapie : séquence vidéo

Rampe de marche à hauteur d’immersion variable


>>> Télécharger la fiche d’information
>>> Pour en savoir plus...

 
© 22 mai 2008