Plan du site
Centres de rééducation > Centre MPR de Lay-St-Christophe
Voir dans Centre MPR de Lay-St-Christophe : • Présentation ; • Plan et orientation ; • Compétences et Filières de soins ; • Rééducation-Réadaptation ; • Exploration fonctionnelle ; • Hébergement ; • Consultations|Traitement ambulatoire ; • Livret d’accueil

Présentation et organisation générale du centre de médecine physique et de réadaptation de Lay-Saint-Christophe …


► Objectifs


  • Le centre pour Grands Handicapés de Lay Saint Christophe est un établissement de référence régionale dans le suivi des polyhandicapés adultes d’origine neurologique :

• traumatisme crânien 
• blessé médullaire
• accident vasculaire cérébral
• sclérose en plaques
• affections dégénératives du système nerveux
• infirmité motrice cérébrale
• maladie neuromusculaire
• polynévrite - polyradiculonévrite

  • Il a pour missions de mettre en œuvre les soins et les techniques de Médecine Physique et de Réadaptation visant à prévenir ou à réduire les conséquences physiques, psychologiques, sociales et économiques des déficiences ou incapacités résultant d’une lésion acquise ou développementale du système nerveux, et à permettre la réinsertion du patients dans le milieu le plus ordinaire possible.

► Programmes et protocoles


  • Les protocoles de soins et les programmes de rééducation et de réadaptation, personnalisés et gradués, sont régulièrement établis et révisés pour atteindre progressivement les objectifs permettant de définir le projet de vie du patient. Ainsi, des objectifs successifs sont dégagés afin d’établir un contrat de soins, finalisé à la réalisation d’un projet personnalisé. En fonction des objectifs thérapeutiques recherchés, ces programmes, constitués avec l’ensemble des intervenants sous la conduite d’un médecin référent spécialiste en Médecine Physique et ou en Neurologie, permettent de réunir autour du patient les meilleures compétences dans des domaines aussi variés que la kinésithérapie, l’ergothérapie, l’orthophonie, la neuropsychologie, l’orthoptie, la psychomotricité, l’éducation physique et sportive. Ces professionnels accompagnent le patient en mettant à sa disposition des équipements performants et en faisant appel à des méthodes validées.

  •  Ces traitements sont guidés par des évaluations et des explorations fonctionnelles qui permettent de déterminer les niveaux d’entraînement optimaux. Les progrès sont conditionnés par des paramètres biologiques de cicatrisation, de compensation et de suppléance dont la durée est incompressible. Ces délais doivent être respectés pour éviter la survenue de certains effets indésirables et évitables.

► Approche pluridisciplinaire


  • Le médecin référent oriente et coordonne le suivi de la personne avec l’ensemble des intervenants des équipes techniques et de soins.

  • Des réunions de synthèse régulières et des réunions de famille sont organisées afin d’adapter les objectifs et les moyens de la réadaptation à l’évolution du handicap et du projet de vie.

► Moyens humains


Une équipe composée :

  • de kinésithérapeutes, de moniteurs EPS, d’ergothérapeutes, d’orthophonistes,
  • d’une psychomotricienne, d’une orthoptiste, d’une neuropsychologue,
  • d’infirmières, d’aides-soignantes, d’agents de service qualifiés, d’une diététicienne,
  • de manipulateurs radio, d’un technicien en génie biomédical, d’animateurs,
  • de médecins spécialistes en Médecine Physique et de Réadaptation, d’une assistante sociale, de secrétaires médicales et médico-sociales.

► Organisation


Les activités de soins sont effectuées au sein d’unités fonctionnelles regroupées à l’intérieur de deux départements :

► Rééducation et de Réadaptation

  • Rééducation neuromotrice, kinésithérapie respiratoire, techniques du mouvement contraint (CI thérapie, Gate Trainer) et traitement de la spasticité

  • Programmes de réentraînement à l’effort

  • Bilans d’autonomie, évaluation des aides techniques et humaines en réseau avec la Maison Départementale du Handicap (MDPH). Mise à disposition au sein de l’unité d’ergothérapie d’un appartement thérapeutique, d’un simulateur de logement et d’un site domotisé

  • Rééducation cognitive (troubles du langage, de la mémoire, des fonctions exécutives, des praxies, et des gnosies)

  • Actes diagnostiques et thérapeutiques (test intrathécal au baclofène®, toxine botulique, soin d’escarre)

  • Explorations fonctionnelles :
  • échographie,
  • urodynamie, débitmètrie
  • radio-cinéma de la déglutition,
  • spirométrie,
  • monitorage TA,
  • explorations neuro-visuelles,
  • EMG, Potentiels Evoqués.

► Hébergement

  • Matériel spécialisé et adapté à l’hospitalisation de patients neurologiques dépendants (ex. : contrôle d’environnement…)

  • Matériel spécialisé et adapté à la prévention et aux traitements de certaines complications chez les blessés médullaires, les sclérosés en plaque et chez les traumatisés crâniens graves (matelas à air, respirateur…)

► Modes de prise en charge


  • Hospitalisation complète : 60 lits répartis en 2 secteurs de 30 lits

  • Hospitalisation de jour (12 lits) et soins ambulatoires

  • Consultations MPR et multidisciplinaires (Dermatologie, Neurochirurgie, Chirurgie plastique et reconstructive, Urologie, Orthopédie, O.R.L., Infectiologie, et Gynécologie)

Entrée du centre


Gymnase


Terrasses dergothérapie vue du parc.


 
© 19 juin 2007
 
Pièces jointes
LayLivret08