Plan du site
Explorations instrumentales > ◊ Photo-oculographie

Photo-oculographie [POG]
Etude de la stratégie du regard


Quels sont les objectifs ?


  • La photo-oculographie permet d’analyser les mouvements des yeux, lors de l’exploration d’un espace.
  • Tout type de lésion cérébrale, quelle que soient l’origine et la localisation, peut éventuellement entraîner une modification du comportement oculaire. Cet examen permet de diagnostiquer les troubles de stratégie d’exploration d’un espace.
  • L’appareil de photo-oculographie enregistre les mouvements d’exploration de votre oeil et en reproduit le trajet sur un graphique informatique.
  • Deux techniques sont utilisées :
    la photo-oculographie monoculaire, analysant les mouvements oculaires d’un œil à la fois.
    la photo-oculographie binoculaire permet une évaluation simultanée des trajectoires visuelles des deux yeux et limite les contraintes matérielles et environnementales.
Cette dernière technique est de plus en plus souvent utilisée à l’IRR

Comment se déroule l’examen ?


  • En position assise, votre tête est posée et immobile sur la mentonnière, afin d’éviter tout mouvement de celle-ci.
  • L’examinateur positionne la caméra en regard de l’œil évalué et occulte par un cache escamotable l’autre œil. Il projette des images sur l’écran informatique que vous regarderez, d’après les consignes qui vous seront formulées.
  • L’examen dure en moyenne 5 minutes. Les conclusions de l’examen vous seront communiquées verbalement. Vous pourrez solliciter le médecin du service pour une information plus précise.
  • L’enregistrement peut être perturbé par l’existence d’une cataracte, d’implants cristalliniens ou le port de lentilles. Merci de nous le signaler par avance.
  • L’enregistrement peut être perturbé par défaut ou excès de larmes (yeux secs ou larmoyants). Dans ce cas, nous reporterons l’examen à une période plus adaptée.
  • L’enregistrement ne peut se faire qu’en l’absence de verres correcteurs. Nous tiendrons compte de votre gêne visuelle (baisse d’acuité) lors du choix des images à explorer

► Existe-t-il des inconvénients ou des risques ?


  • L’exposition à l’écran informatique est sans danger. Elle ne déclenche aucune maladie de l’appareil visuel.
  • Elle peut extérioriser un défaut latent, comme le ferait toute autre tâche à forte exigence visuelle.
Ainsi, d’éventuels symptômes de fatigue tels que irritation, picotements conjonctivaux, maux de tête, peuvent être observés. Ces symptômes sont temporaires et disparaissent complètement avec la suppression de la cause.

Quels sont les éléments de surveillance ?


  • Il n’existe aucun risque particulier connu.



Dispositif d’enregistrement : POG monoculaire


En jaune la trajectoire du regard : départ au centre de l’image et balayage en Z


Enregistrement chez un enfant : trajectoire non systématisée IMC.


POG bi-oculaire : dispositif FaceLab®.


POG bi-oculaire : exemple d’image projetée.

> Télécharger la fiche d’information
 
© 23 octobre 2008