Plan du site
Intervenants Compétences > • Educateurs spécialisés

Educateur spécialisé


► Formation


La formation se déroule sur trois ans auprès des écoles agréées par le
ministère des Affaires Sociales.
Deux voies sont possibles pour obtenir le diplôme d’État d’éducateur
spécialisé (DEES) :
Après le baccalauréat, entrée directe sur concours dans une des écoles,
Passer par un IUT : préparer le DUT Carrières sociales, option Éducation
spécialisée pendant deux ans, puis suivre une année complémentaire pour
obtenir le DEES.

► Exercices


L’éducateur spécialisé concourt à l’éducation d’enfants et d’adolescents ou au soutien d’adultes présentant des déficiences physiques, psychiques, des troubles du comportement, des difficultés d’insertion. Par le soutien qu’il apporte, par les projets qu’il élabore, il les aide à restaurer ou à préserver leur autonomie. Il favorise également les actions de prévention. Son intervention se situe aussi bien dans le champ de l’éducation spécialisée, que dans le champ social, scolaire, de la santé ou de la protection judiciaire de jeunesse. Il est de plus en plus appelé à intervenir dans le cadre de projets de développement local.

►Champs de compétence


Ce métier requiert une grande attention aux problèmes sociaux et humains, une capacité à travailler en équipe, de la créativité, le sens des responsabilités et un engagement personnel pour exercer dans toutes les structures ou services, en milieu institutionnel ou en milieu ouvert.

Aujourd’hui les éducateurs spécialisés exercent leurs activités dans les domaines de l’action sociale, du handicap ou de la protection de la jeunesse. Ils sont pour la plupart employés par des associations très actives dans le champ de l’éducation spécialisée, mais aussi par les collectivités locales (départements et communes) et divers organismes d’accueil spécialisé.
Leurs compétences sont sollicitées :

- en milieu ouvert : club de prévention, action éducative en milieu ouvert (AEMO), aide sociale à l’enfance, centres sociaux...

- ainsi qu’en établissement, en internat ou en externat, tels que les maisons d’enfant à caractère social, les structures recevant des personnes handicapées, les centres d’hébergement et de réinsertion sociale...
 
© 3 mars 2009