Plan du site
IRR > MPR : définition et contenu

La Médecine physique et de réadaptation (MPR)


Définition européenne


  •  La "médecine physique et de réadaptation" (MPR) est la spécialité qui a pour rôle de coordonner et d’assurer la mise en application de toutes les mesures visant à prévenir ou réduire au minimum inévitable les conséquences fonctionnelles physiques, psychologiques, sociales et économiques des déficiences et des incapacités. (Union européenne des médecins spécialistes).

  • Cet intitulé officiel en France depuis 1998, remplaçant celui de "Rééducation et réadaptation fonctionnelle" correspond à la désignation "Physical medicine and rehabilitation" utilisée dans tous les pays anglophones.

Contenu


  • Spécialité médicale qui assure les soins de rééducation et de réadaptation après une maladie ou une intervention chirurgicale.

  • Elle s’inscrit dans un contexte pluridisciplinaire qui associe médecins et personnel paramédical spécialisé tels que kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthophonistes, proto-orthésistes … et fait souvent appel à d’autres spécialistes en fonction de la pathologie.

  • Elle s’adresse à des malades aigus ou chroniques les plus divers qu’ils soient atteints de déficits physiques ou neurologiques centraux.

  • Un bilan initial apprécie les conséquences fonctionnelles des troubles en s’appuyant sur un examen clinique et des examens complémentaires, voir des techniques sophistiquées d’enregistrement des mouvements et des fonctions altérées. Un traitement adapté contribuera à la récupération des déficits ou évitera leur aggravation avec l’aide de médicaments, rééducation et appareillages. Les soins peuvent être donnés au cours d’hospitalisations brèves ou prolongées, en ambulatoire avec consultations répétées et évaluation périodique de la situation.

 

 
Traités de médecine physique et de réadaptation français et américain et revues scientifiques, expression des sociétés savantes.


> En savoir plus

 
© 14 janvier 2008