Troubles du langage : La dysphasie adulte, quels sont les traitements ?

Accueil / Blog

Plus connue sous le nom de trouble primaire du langage oral, la dysphasie a longtemps été considérée comme une maladie touchant uniquement les enfants, mais les recherches scientifiques récentes menées sur la question ont permis de démontrer que cette condition touche aussi les adultes, même si elle est beaucoup plus importante chez les enfants.

En effet, ce trouble dans le système neurologique intervient depuis l’enfance, et même dès la naissance de l’enfant et persiste tout au long de sa vie. Les scientifiques ont essayé de faire plus de recherches sur les causes de cette maladie pour essayer de trouver le meilleur remède.

 

La dysphasie adulte : quelle est sa définition ?

dyphasie adulte

À ne surtout pas confondre avec l’aphasie chez les adultes, la dysphasie est un trouble neuro développemental du langage oral. Même si elle entraîne généralement une perturbation dans la compréhension et l’expression chez les personnes atteintes, car elle touche les zones du cerveau qui sont responsables du langage, mais elle atteint aussi d’autres zones approximatives faisant ainsi apparaître des troubles de mémoire, de coordination ou encore d’attention. La dysphasie peut coexister avec d’autres troubles, notamment certains qui sont reliés à la motricité de l’enfant. Cette maladie intervient dès la naissance de l’enfant et se développe de manière dégressive avec le temps. Il existe essentiellement trois types de dysphasie :

  • la dysphasie réceptive : qui se caractérise par la difficulté du malade à intérioriser les informations et comprendre les messages, même si son ouïe et sa vue fonctionnent normalement ;
  • la dysphasie expressive : qui elle rend la communication et l’expression des sentiments très difficiles chez l’enfant, celui-ci éprouve beaucoup de difficultés pour produire un message ;
  • la dysphasie mixte : qui est une combinaison entre la dysphasie réceptive et la dysphasie expressive.

La dernière forme de dysphasie est la plus sévère, car l’enfant a du mal à produire et recevoir des messages, et ce, depuis sont plus jeune âge. Les symptômes peuvent persister même à l’âge adulte si l’individu n’a pas bénéficié d’un accompagnement adapté lors de son enfance.

 

Quelle est l’origine de la dysphasie adulte ?

En ce qui concerne l’origine de la dysphasie chez les adultes, la communauté scientifique s’accorde à dire que le trouble primaire du langage oral est causé par des facteurs héréditaires. La majorité des enfants touchés par la dysphasie sont des garçons, qui sont trois fois plus touchés que les filles. En France, on estime qu’au moins 3 % des élèves sont dysphasiques chaque année et que ce problème touche 1 % des adultes. On trouve généralement des membres de la famille de l’enfant dysphasique qui sont atteints de troubles de l’apprentissage du langage écrit ou oral. Les enfants atteints de dysphasie peuvent traîner les séquelles de la maladie pendant longtemps, parfois même jusqu’à l’âge adulte.

Le risque que la maladie ne disparaisse pas rapidement peut être accentué par l’absence d’un suivi orthophonique dès le plus jeune âge de l’enfant. En effet, il est possible de diagnostiquer ce trouble chez l’enfant depuis l’âge de 5 ans, si les symptômes de la dysphasie commencent à apparaître assez tôt chez l’enfant, il convient d’attendre jusqu’à cet âge pour voir si l’intensité des symptômes diminue. Mais même dans ce cas-là, un suivi orthophoniste à lui seul ne suffit pas, il faut une prise en charge multidisciplinaire par un ergothérapeute, un psychomotricien et un orthophoniste. Si l’enfant bénéficie du suivi adéquat dès son plus jeune âge, la maladie peut disparaître plus rapidement.

 

Comment desceller une dysphasie chez les adultes ?

dyphasie origine

Comme nous vous l’avions déjà précisé plus haut, il ne faut pas confondre dysphasie et aphasie chez les adultes. L’aphasie est aussi un trouble du langage oral, mais celle-ci est généralement causée par un accident vasculaire cérébral qui endommage habituellement la zone du cerveau responsable du langage oral. D’un point de vue clinique, il n’y a pas de différence des effets de la dysphasie chez les adultes et les enfants, le patient atteint a du mal à comprendre les messages de ses interlocuteurs et à s’exprimer correctement. Ceci peut être très frustrant pour lui, surtout dans sa vie professionnelle, car c’est une barrière pour la communication qui va influencer son estime de soi.

 

Une fois que le patient n’est plus stimulé, ceci favorise la diminution de ses capacités orales. De même pour le traitement de la dysphasie chez les enfants, les adultes doivent eux aussi bénéficier d’un suivi regroupant plusieurs disciplines. Néanmoins, il est conseillé d’inclure un neuropsychologue pour que le suivi puisse aboutir rapidement à des résultats positifs. La dysphasie est un trouble qui peut disparaître avec le temps à condition d’intervenir rapidement pour ne pas laisser progresser, car elle n’affecte pas seulement les capacités orales des patients, mais aussi, leur vie sociale, personnelle et professionnelle.

Les scientifiques n’ont pas encore trouvé de solutions efficaces pour prévenir la dysphasie chez les enfants, mais une bonne prise en charge est suffisante pour que les enfants et les adultes mènent leur vie le plus normalement du monde.

Thomas Archambault

Thomas Archambault

Rédacteur

J’écris des articles qui vous aideront, j’espère, à trouver votre meilleur état de bien-être physique, mental et émotionnel. Je suis passionné par les sciences, et j’apprends quelque chose de nouveau chaque jour pour être au sommet de mes connaissances sur la santé et le bien-être.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *